Audrey Hepburn

Lunettes de Légende

Audrey Hepburn, une vision du glamour

Contrairement à la légende prétendant que les solaires portées par Audrey Hepburn dans « Diamants sur Canapé » (« Breakfast at Tiffany’s ») sont des Wayfarer de Ray Ban, il s’agit en réalité d’une création signée par le lunetier anglais Oliver Goldsmith. C’est avec elle que l’actrice, sous les traits d’Holly Golightly, a lancé la folie des lunettes carrées, à l’origine pour homme, dont profitera la marque américaine. Amatrice de diamants, croqueuse d’hommes et new-yorkaise gentiment excentrique, le personnage d’Holly occultait ses yeux et les turpitudes de son âme derrière cette monture aux lignes viriles, dont la brillance de l’acétate et l’élégante sobriété en ont assuré un succès intemporel auprès de la gente féminine.

 

Devenue presque aussi célèbre que leur illustre ambassadrice, cette paire de solaire fut rééditée en 2011 sous l’appellation « Manhattan » afin de célébrer le 50e anniversaire du film réalisé en 1961 par Blake Edwards, et rendre un ultime hommage au chic et au glamour qu’incarna Audrey Hepburn. Oliver Goldsmith poursuivit d’ailleurs sa collaboration avec elle, en lui confectionnant des montures pour ses rôles dans « Charade », « How to steal a million » et « Two for the road ».

Lunettes Manhattan Dark Torte

Manhattan Dark Torte

Lunettes Audrey Hepburn

© Droits réservés

Source : www.mesnouvelleslunettes.fr